03 juin 2006

21. C'est tellement parfait

    Ah, regardez-moi comme tout va bien dans le meilleur des meilleurs mondes. C'en est presque ennuyeux à regarder car en fait... y a rien à regarder. Je suis là, allongée sur mon nuage, les yeux rivés en bas et qu'est-ce que je vois ? Gilianne et Evaline qui font la sieste sur les chaises longues. On a l'impression que plus rien ne les dérange, que tout est tranquille et que rien ne viendra les tirer de leurs rêves. Ah, elle est loin l'époque où Lucie nous bouffait la vie, où la furie noire venait traumatiser les membres de ma glorieuse famille.

    C'est calme... très calme... trop calme. J'aime bien quand c'est un peu plus moins calme. Mais je ne vais pas non plus demander à Saint Sim de faire pleuvoir une tornade juste pour qu'il y ait un peu d'action, ce serait vraiment stupide de ma part. Remarquez, ça les bougerait peut-être à peu, les deux gamines, parce qu'à part se faire du lard et aller à l'école, elles ne font pas grand chose d'autre.


    C'est bien beau de tout regarder par nuage interposé, mais on aime bien aussi être au coeur de ce qui se passe. C'est pour ça que ce soir, j'ai décidé d'aller jeter un oeil par moi-même. Je suis arrivée en plein dîner familial et personne ne m'a remarquée, ils étaient tous trop occupé à discuter joyeusement autour d'un bon repas.

    - Lorsque nous seront séniors, nous pensons partir en croisière, Blood et moi, dit Irène. Un petit voyage dans les Carasims, c'est un de nos rêves.

    - Et pourquoi pas maintenant ? propose alors Farlan qui aimerait bien avoir la baraque pour lui tout seul.

    - Pour l'instant, on s'occupe de nos carrières professionnelles, répond Blood. Nous devons penser à votre avenir car il arrivera un moment où Irène et moi ne seront plus là pour subvenir à vos besoins.

    - Oncle Blood, je te vois venir, reprend Farlan en fronçant le nez. Tu vas encore nous dire qu'il serait temps qu'on se trouve un job, avec Eva, c'est ça ? Mais on a pas fini nos études et ça me ferait vraiment suer de bosser comme un taré. J'aurais plus une minute pour faire mes devoirs et je serais viré de l'école. Maman m'en voudrait à mort. Puis tu la connais, maman. Elle est aussi peu diplomate que grand-mère !

    Moi ? Peu diplomate ? Bah ça alors, c'est faux ! Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre, je vous jure ! En tout cas, c'est marrant de se balader dans la maison sans que personne nous voie. On peut espionner les conversations... et j'adore espionner les conversations !


    On pourra dire que Blood aura parfaitement réussi sa carrière professionnelle. C'est un magnat des affaires, maintenant. Il achète des sociétés à moindre prix et les revends en prenant un certain nombre de commissions personnelles ! Tout le monde lui demande conseil, c'est presque un dieu vivant. Il a tellement bien réussi qu'il a son propre hélicoptère... En plus de sa voiture de sport, bien évidemment. On pourrait croire qu'il a pris la grosse tête, mais non. Il a beau avoir un hélico, il sait garder les pieds sur terre. Pour preuve, il a déjà prévu de reverser de sacrées bonnes sommes sur les comptes de chacun des membres de la famille, lorsqu'il ne sera plus de ce monde. C'est un prévoyant, mon Blood. Pas besoin de savoir lire dans les pensées pour le deviner. Sa voiture reviendra ensuite à sa femme puis à ses filles lorsque Irène le rejoindra sur le nuage des Shar. C'est pas Lucie qui aurait pensé à ça ! Elle, elle aurait tout gardé pour elle et basta, les autres peuvent aller se rhabiller. Mais Blood, il est pas comme ça. C'est un ange, mon fils. Très généreux. Il donnerait sa chemise si cela pouvait permettre de rendre quelqu'un heureux.


    Oh ! Une réunion de filles dans le jacuzzi ! J'adore ça, c'est marrant ce qu'on apprend quand on sait écouter. Là, c'est Evaline qui a invité deux de ses copines de classes. Et la discussion est loin d'être inintéressante !

    - Moi, quand j'aurais fini mes études, je jouerai au foot, dit la blonde.

    - Au foot ! réplique Eva avec sa gouaille habituelle. Qu'est-ce qui faut pas entendre. C'est un jeu de brutes où le but est d'envoyer le ballon dans la figure d'un gardien ! Où t'as vu que c'était bien, le foot ? Si tu veux un sport qui décoiffe, c'est le hockey sur glace. Tout en finesse et en tactique.

    - Le hockey ? Mais t'es folle, c'est encore pire que le foot ! Les joueurs se tapent dessus toutes les trente secondes !

    - Oui, bah au moins, quand les hockeyeurs se mettent sur la tête, c'est pas pour des prunes ! C'est pas comme ces footballeurs qui se tueraient juste pour faire plaisir à leurs chefs et faire de l'audiance !

    Ah, mais c'est qu'il faut pas la chauffer, la petite Eva. Elle me rappelle un peu quelqu'un, cette gamine, mais qui ? Ah, bon sang, je me souviens plus...


    Depuis que Blood a vu un reportage à la télé traitant de la non-existence des extraterrestres, il s'est mis en tête de vouloir prouver le contraire en se collant tous les soirs à la lunette astronomique, espérant ainsi qu'il verrait passer une soucoupe volante. C'est vrai qu'on raconte que certains ont été enlevé par les ET et sont revenus "enceint". Mais ce ne sont là que des racontars d'ivrognes. Sauf que Blood, il y croit à ses histoires. Il ne passe plus un jour sans qu'il ne parle de ça.

    - Tu sais que j'ai cru voir quelque chose, hier soir ? a-t-il dit, un jour, à Irène.

    - Oh, je t'en prie mon chéri, tu sais bien que les ET n'existent pas.

    Mais il ne veut pas en démordre. Il a beau ne pas être attiré par la connaissance de toutes choses, il a quand même envie de savoir si oui ou non nous sommes seuls dans l'espace... quitte à se faire enlever à son tour ! Ouais, enfin, parlez pas de malheur. J'ai pas envie que mon Blood se retrouve dans un vaisseau spatial et se fasse examiner comme une bête de foire. Manquerait plus que ça...


    Et si nous parlions un peu de l'ex-vampire, celui que Cycy a décidé de renier définitivement ? Ah, celui-là. C'est un bon bougre, et Farlan a hérité de sa gentillesse. Lui qui pensait pouvoir vivre enfin heureux avec Cylanne et sa vie d'humain, c'est complètement raté. Cycy n'a jamais voulu lui adresser la parole depuis qu'il a bu la potion anti-vampire. Il a bien tenté de lui dire que c'était son choix et qu'elle devait le respecter, elle ne l'entendait pas comme ça.

    - Tu m'as dit qu'on vivrait heureux jusqu'à la fin des temps ! a-t-elle hurlé un jour. Mais tu as vraiment tout gâché ! Je n'aurais jamais dû t'épouser !

    En désespoir de cause, le pauvre comte s'est mis à déprimer et à se consacrer à son travail. Il avait perdu son amour mais n'avait pas dit son dernier mot. Il voulait à tout prix prouver qu'il était encore digne d'elle, mais c'est plus facile à dire qu'à faire. Cycy a eu le coeur brisé, et moi j'aurais brisé le coeur du comte à mains nues si j'avais pu. Pourtant, il est gentil, cet idiot de Mickaël. Toujours à vouloir aider les autres et à offrir plein de trucs inutiles à son fils qu'il adore.

    Pour prouver qu'il était encore celui que Cylanne avait aimé, il a tenu absolument à ramener à la maison le célèbre détecteur de mensonge de chez "Jtecroipa", un truc fait en deux exemplaires seulement (le deuxième, c'est moi qui l'avais dans mon Ultrasimcave). Alors il a bossé comme un dingue et a même été jusqu'à siffler les connaissances de la bonne pour être plus intelligent. Je ne sais pas si son truc va marcher... Mais s'il y a une chose dont je suis sûre, c'est que détecteur ou pas, Cycy ne lui pardonnera jamais de l'avoir abandonnée.


    L'anniversaire d'Evaline était attendu de tous ! D'ado turbulante, elle est enfin devenue une femme sérieuse... enfin presque. N'oublions pas qu'elle a un caractère assez spécial. Même si le grandissage express l'a rendue plus sage, elle n'en reste pas moins Evaline Shar, fille de Blood et sacré petite bonne femme, c'est moi qui vous l'dis ! On a pas intérêt à lui marcher sur les pieds, à la petite Eva, parce qu'elle vous rendrait le coup avec les intérêts. C'est bien une Shar, ça. Impossible pour elle de se laisser faire. C'est plus fort qu'elle, quand on l'embête, fait qu'elle riposte.

    Mais pour le moment, elle est tranquille et douce. Elle est devenue une belle jeune femme, aux parfaits atouts féminins. Et c'est vraiment là que je me rends compte qu'elle a le visage taillé à la serpe de son père. Je l'avais déjà remarqué, avant, mais là c'est flagrant. Soit dit en passant, je suis contente, parce que je n'aurais pas supporté qu'elle ait hérité de la tête de singe de sa gourde de mère. J'en serais morte une nouvelle fois !

Posté par ParkerJones à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 21. C'est tellement parfait

Nouveau commentaire