08 juin 2006

23. Le Comte est bon

adia_154

    Tout se passait à merveille, au coeur de ma petite famille. Blood et Irène s'aimaient toujours comme au premier jour, Farlan cherchait de nouveaux moyens d'embêter Evaline, quant à Loïc... Mais, mais ! Qu'est-ce que... ? Je ne rêve pas ? Oh nom de nom ! La furie noire ! Vite, Fabrice, ta chaussure !

    - Mais... mais, pupuce... qu'est-ce que tu vas en faire ?

    Si je vise bien, la chaussure va rentrer par la fenêtre à côté de la porte et lui atterir en pleine face à Mach 2,5 !

    - Mais... t'as songé au tapis ?

     Ah mince... j'avais pas vu ça comme ça... Bon tant pis, ce sera pour la prochaine fois. Je vais attendre bien sagement qu'elle sorte et PAF ! Je vais lui faire compter les étoiles en Sim ancien !

adia_155

    Tout à l'heure, je disais que tout allait bien pour tout le monde (sauf pour la furie noire qui a failli voir la chaussure droite de Fabrice de très très près). Tout le monde ? Eh bien non. Honte à moi. Trop prise par l'envie de faire pousser une gigantesque bosse sur le front de la cinglée, je n'ai pas vu ce qui arrivait au comte, le charmant mari de ma Cycy. Vous vous souvenez sans doute que ce dernier est redevenu humain, avec l'espoir fou qu'il pourrait vivre une magnifique histoire d'amour avec Cylanne. Seulement, Cylanne ne lui a jamais pardonné de l'avoir abandonnée ainsi. Déprimé, rejeté par l'amour de sa vie, ce n'est qu'aujourd'hui que j'ai compris qu'il voulait mettre fin à ses jours, de manière atroce.

    Il a tout d'abord essayé d'inverser le processus de l'energiseur. Sans doute pensait-il qu'avec une petite surcharge, il n'y survivrait pas. Seulement voilà, il a survécu. Il était mal en point, certes, mais il était toujours en vie...

adia_156

    Le moral du comte était déjà bien bas, mais là, c'était pire que tout. Furieux de s'être raté et de remarquer que tout le monde était trop occupé pour l'aider à s'en sortir, il a décidé d'aller faire une plongette mortelle... Oui, vous l'avez compris, le comte ne savait pas nager. Il a commencé à se débattre, à prier tous les dieux Sims qui existent (ce qui est stupide, vu qu'il n'y en a qu'un seul, hein Saint Sim ?). Puis il a plongé, plongé et encore plongé, pour toucher le fond. Ah, j'en suis peinée rien que de voir ça. Je ne veux pas paraitre méchante, mais faut reconnaître qu'il l'avait cherché. Après tout, c'est LUI qui a mordu ma Cycy. C'est donc LUI qui a fait d'elle une vampire. C'est donc de SA faute si elle s'ennuyait toutes les nuits. Quand il est arrivé, Cylanne a enfin retrouvé l'espoir de ne plus jamais être seule, mais il a fallu que cette andouille avale une potion décapante qui l'a décapé jusqu'aux os... J'aurais pu faire en sorte de prévenir les autres pour aller l'aider, mais je lui en voulais d'avoir abandonné ma fille comme ça.

adia_157

    Et c'est ainsi que débarqua ma copine la Faucheuse (bah oui, on est copine maintenant. Je l'invite souvent à dîner sur notre nuage. Elle est très sympa, la Faucheuse, et c'est une petite marrante... Elle a l'humour un peu noir, mais bon...). Le pauvre comte gisait au fond de la piscine (dans son p'tit pull marine... hum... pardon). Personne, j'ai bien personne, n'a assisté à l'apparition magique de la tombe à côté du plongeoir. Même pas Cycy qui pourtant, était réveillée depuis belle lurette. Le comte ne fut pas regretté, loin de là. Blood a juste dit à sa soeur qu'il était désolé que ça se finisse ainsi, mais elle lui a répondu sèchement que de toute façon, s'il n'avait pas mit fin à ses jours, elle l'aurait probablement mordu pour lui faire payer sa traîtrise.

    Ce soir, elle est toute bouleversée mais aussi étrangement soulagée.

    - Comment tu vas, ma puce ? je lui demande lors de ma visite hebdomadaire.

    - Bof... ça va être dur de retrouver un vampire...

    - Allez, t'en fais pas. Tu sais que je suis toujours là. Si tu t'ennuies, tu n'as qu'à m'appeller et j'accours. J'ai pris un forfait "ascenseur", je pourrais donc descendre autant de fois qu'il le faut.

    Bah ouais, en plus, ils sont modernes, là-haut !

adia_158

    La maisonnée n'a pas cessé de vivre, même depuis la mort du comte. Je dirais même que certains étaient soulagés. Non, je ne dirais pas Blood qui actuellement, est en train de jouer à la balançoire, comme un gamin. Bon, faut reconnaître qu'il est heureux, Blood. Il a tout pour réussir sa vie. Un super travail, une femme qui est aux petits soins pour lui, deux filles merveilleuses dont l'une est mariée et l'autre reine de beauté !

    Il n'y a qu'une seule personne qui regrette la disparition du comte : Farlan. Ca ne m'étonne même pas de lui. Lui qui avait tant espéré percer les secrets du vampirisme avec l'aide d'un ex-vampire, c'est raté. Il avait pourtant commencé une jolie dissertation. Ca s'appellait : Moi, le Vampire, par Farlan Shar. D'accord, c'est un titre à la mors-moi-le-noeud, mais on voit tout de suite dans ce fameux titre les envies secrètes de Farlan. La vie nocturne l'attire, on se demande bien pourquoi, surtout quand on sait que Cycy s'ennuie et que le comte à fini par mettre fin à ses jours... Ah, qu'elle est loin l'époque où les enfants n'étaient que d'innocents bambins...

adia_159

    Farlan a fini par oublier sa passion pour les vampires. Faut dire que ça fait déjà un bout de temps que tout le monde a oublié le comte... enfin, sauf Cycy qui rumine encore sa colère. Ce soir, c'est l'anniversaire de son fils. Ca y est, il va devenir enfin adulte. Beaucoup de monde attendait ça. Moi la première. Parce que je sais pas si vous avez remarqué, mais les regards enamourés que Farlan jetaient à Gilianne étaient limite devenus indécents ! Maintenant qu'il est adulte et qu'il a émi le souhait de partir vivre sa vie comme l'avait fait tonton Dalessio, je suis soulagée. Il n'y aura pas d'aventures inter-familliales. Sauf qu'il avait un truc que je n'avais pas prévu...

adia_160

    - Maman, oncle Blood, tante Irène, dit Farlan après avoir englouti son gâteau. Gilianne et moi avons pris une décision importante.

    Aie aie aie... je m'attends à tout...

    - Voilà, nous avons décidé de partir habiter ensemble, tous les deux.

    Nooooooooon ! Ce n'est pas possible ! Tout mais pas çaaaaaaaa !

    - Mais ne vous en faites pas, on habitera juste en face de chez oncle Dalessio et on vous rendra souvent visite.

     Mais Fabrice ! Fait quelque chose ! C'est impossible ! Ca ne peut pas ! Ta chaussure, vite !

    - Comme Farlan l'a dit, ajoute alors Gilianne, on part vivre tous les deux. Je voudrais aller à l'université plus tard, et j'ai besoin de calme pour me consacrer à mes études. J'espère que ça ne vous dérange pas. Papa ? Maman ? Eva ? Vous ne dites rien ?

    Tu m'étonnes qu'ils ne disent rien, ils sont en train de mourir, comme moi ! Ah je souffre ! Mais pourquoi ? Qu'est-ce que j'ai fait au bon Sim pour mériter ça ? Les parents n'ont même pas cherché à retenir leurs enfants. Peut-être pensaient-ils que c'était mieux ainsi, qu'ils avaient besoin de vivre leur vie. Et les voilà partis... finis... ailleurs... tous les deux... Je veux re-mourir...

Posté par ParkerJones à 12:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur 23. Le Comte est bon

    y aurait il de l'adultere dans l'air

    mais non ce sont des jeunes gens serieux quand meme

    Posté par Mandi, 08 juin 2006 à 18:28 | | Répondre
  • Faut pas leur en vouloir, ils sont encore jeunes et inconscients

    Posté par Parker, 08 juin 2006 à 18:52 | | Répondre
  • J'a enfin rattrapée mon retard!!!!!
    C'est bizarre cette affaire de partir entre cousins...
    Non je rigooole,vivement la suite!

    Posté par nono, 03 juillet 2006 à 20:41 | | Répondre
Nouveau commentaire