05 juin 2006

22. La tête dans les étoiles

adia_147

    Il y a des jours, comme ça, où on ferait mieux de ne jamais sortir de son petit lit douillet. C'est justement le cas d'Evaline, la fille de Blood, nouvellement adulte. Cette gamine a toujours eu la tête dans les étoiles, parfois, mais de là à ce que ce soit au sens propre ! Je dois admettre que moi non plus, je m'y attendais pas. Pourtant, je suis en bonne place pour voir tout ce qui se passe dans le ciel, mais la nuit aidant... non, j'ai vraiment rien vu venir. Eva, par contre, elle l'a vu, et en gros plan ! Mais qu'a-t-elle vu, au juste ? Je vais vous expliquer...

    Elle était là, bien tranquille, la tête dans le chou-fleur (elle pensait à un type qu'elle avait rencontré quand elle était ado et dont elle était follement tombée amoureuse sans jamais l'avouer à quelqu'un...) La nuit était douce, belle, dégagée. Y avait des étoiles qui brillaient dont une plus qu'à l'habitude. Eva s'est allongée sur le balcon pour regarder la voie lactée lorsque.... SBAAAF !! Y a eu un barouf d'enfer, un peu dans le genre d'un avion qui s'écrase sans qu'on puisse rien faire. Un truc immense est tombé du ciel, pile sur la pauvre Eva !

adia_148

    Evidemment, se prendre une carlingue de satellite sur la tête, ça tue à coup sûr ! Morte sur le coup, qu'elle était ma petite-fille. Recta, il restait plus rien à part une mèche de cheveux. Quand Blood a vu ma copine la Faucheuse arriver, il s'est carrément jeté à ses pieds en l'implorant de lui rendre sa fille, qu'il était prêt à donner sa vie pour elle, que si la Faucheuse voulait emmener quelqu'un ce soir, ce serait lui et pas la gamine ! La Faucheuse devait être bien lunée, ce soir, car elle a proposé :

    - Tes parents sont sympa là-haut, alors je vais te faire une fleur. Je tiens une boule lumineuse dans l'une de mes mains. Si tu trouves la bonne, ta gosse aura le droit de revenir.

    Blood était complètement paniqué devant les mains osseuses que la Faucheuse tendait devant lui. Gauche ? Droite ? Rah ! Moi je le sais ! Mais je peux rien lui dire, il m'entendrait pas.

    - Heu... gauche ? dit-il d'une petite voix.

adia_149

    Je vois le nez de la Faucheuse faire une vrille arrière tellement elle est vexée d'avoir perdu un cadavre. Blood a eu de la chance, sur ce coup-là. La main gauche était la bonne et contenait la bouboule lumineuse qui a rendu la vie à la pauvre Evaline.

    - Décidément, vous n'êtes qu'une famille de veinards ! grogne la Miss Squelette. Un jour... un jour... J'vous aurais tous !

    Et elle est repartie, boudeuse, sa faux sur l'épaule. Tout le monde était soulagé de revoir Evaline en bonne santé et ne se souvenant visiblement pas de ce qui venait de se passer.

    - Aie... j'ai mal à la tête... C'est comme si j'avais pris un jet sur le crâne, gémit-elle en se tenant les tempes.

    Elle croit pas si bien dire, la petite.

adia_150

    Blood a tenté d'expliquer à Evaline ce qui lui était arrivée, le satellite sur la tête, la Faucheuse et la chance monumentale qu'il a eu à son jeu stupide. Eva n'a rien dit, sur le coup. Faut dire qu'elle ne se souvenait pas de grand chose, et c'était mieux ainsi. Mais les paroles de son père lui firent comprendre une chose : on ne sait jamais quand est-ce qu'un satellite peut nous tomber sur la tête, il faut donc vivre l'instant présent tant que le satellite est toujours en place autour de la planète. Ca, Eva l'a bien compris. Après cette mésaventure, elle a appellé le gars dont elle est amoureuse depuis l'adolescence. Il s'appelle Loïc et je dois admettre qu'il est plutôt joli garçon, tu ne trouves pas Fab ?

    - J'vois pas ce que tu lui trouves...

    Oh, allez, ne soit pas jaloux, mon chéri. Tu sais bien que c'est pas mon type, et puis de toutes façons, on est mort, alors... Le Loïc ne s'est pas fait prier, en tout cas. Il a rappliqué aussitôt et quand il est arrivé, Evaline s'est lancée dans une déclaration enflammée...

adia_151

    ... qui a immédiatement porté ses fruits. V'là-t'y pas que le lendemain, nos deux tourtereaux se mariaient ! Eh beh, on peut dire qu'ils ont été rapides, ces deux-là. Mais le grand amour, ça n'attend pas, et le Loïc, il a l'air carrément raide dingue d'Evaline. Irène et Blood étaient heureux comme pas possible. Quant à Farlan, il était déçu. Non pas parce qu'Evaline s'était mariée, non, ça il s'en fichait, mais c'était surtout parce que maintenant qu'elle avait un homme à ses côtés, il ne pourrait plus lui prendre le chou comme il faisait tous les jours !

    Je suis assez ravie de ce mariage. Elle ne l'a pas trop mal choisi. En dépit du fait que monsieur Loïc Shar veut avoir tout plein d'amis et être très populaire, il a l'air assez gentil. Et il a intérêt parce que s'il ne l'était pas, sa femme lui ferait une vie d'enfer. Je la connais, la petite Eva. Elle a un caractère tel qu'il vaut mieux ne pas lui marcher sur les pieds. Ah, si seulement tous les Shar pouvaient être comme elle, comme Cylanne et comme moi...

adia_152

    Gilianne était déjà une très jolie petite fille, mais alors là, je suis sur le point de tomber de mon nuage ! La Vache ! Qu'est-ce qu'elle est belle ! Vous avez vu ça ? Le grandissage express a eu du bon sur elle. Quand je disais qu'elle était la seule à pouvoir faire de l'ombre à ma Cycy... Et pourtant, Cycy, elle est vraiment très très belle ! Mais là... tout le portrait de sa mère, j'en reviens pas. Dommage qu'elle n'ai pas grandi plus tôt, j'aurais aussitôt fait en sorte qu'elle devienne l'héritière principale de la famille !

    Ah, il peut être fier, le Blood, d'avoir une ado aussi belle que Gilianne, tellement belle que Farlan n'a d'yeux que pour elle. Non mais hé ! C'est ta cousine, je te signale ! Pas de regard enamouré, s'il te plait !

    - Laisse, pupuce, il ne t'entend pas, me fait Fabrice.

    Non mais tu vas voir, s'il va pas m'entendre. T'as vu comme il la dévore des yeux ? Je tiens pas à ce qu'il tombe amoureux de sa propre cousine, ce serait très mal vu !

adia_153

    Depuis l'anniversaire de Gilianne, j'essaye de lire dans les pensées de Farlan à chaque fois que ce dernier la croise. Mais rien à faire. C'est bien le fils d'un couple de vampire, j'arrive pas à accéder à se qui passe dans sa tête. J'ai donc décidé d'aller faire un petit tour, histoire de mieux voir comment allait ma petite famille, lorsque mes super-yeux à zoom intégré ont repéré une silhouette malheureusement connue qui rôdait autour de la baraque. Je l'a tout de suite interceptée :

    - Lucie ! Ah, mais qu'est-ce vous faite là, nom d'un mort !

    - Bah, je me balade..., fait-elle en haussant les épaules.

    - Bien sûr, et moi je suis la reine de Sim State. Je vois venir, ma petite, vous êtes en train de surveiller Blood. Je vous signale que c'est plus votre mari depuis longtemps, alors vous allez me faire le plaisir de retourner sur le nuage des Shar avant que je vous botte vos fesses translucides, c'est clair ? Si jamais je vous reprends à rôder autour de MA famille, ça va chauffer pour votre ectoplasme ! Et maintenant, débarrassez-moi le plancher, et au galop !

    Ah, c'qu'elle peut m'énerver, celle-là. Même morte, elle est toujours aussi gourde, je vous jure. Pas moyen d'être un fantôme en paix, faut constamment la surveiller... Va falloir que je me renseigne sur les locations en Enfer, Lusimfer a peut-être quelque chose qui va se libérer... j'en parlerais à Saint Sim en rentrant sur mon nuage.

Posté par ParkerJones à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 22. La tête dans les étoiles

Nouveau commentaire